Archives de l’auteur : jlb

CONFERENCE DE PRESSE DU DEBUT D’ANNEE 2021

Bloavez mat à toutes et à tous.

Comme nous nous y étions engagés dans le dernier numéro de l’ESTRAN, nous tenons à vous faire part de notre 1er bilan après 6 mois de mandature.

L’esprit constructif qui nous occupe, nous a conduit à intégrer  l’ensemble des commissions municipales, le Centre communal d’action sociale, le Syndicat Intercommunal à Vocation unique

regroupant les communes de Plobannalec et Loctudy ( EPHAD de Pen Allé), les conseils d’administration du CNL et du Tennis Club. Bien que n’étant que 2 élus, nous avons participé à l’ensemble des réunions afin d’apporter notre point de vue dans le respect des valeurs sur lesquelles nous nous étions engagés.

Sur le fond, qu’avons nous obtenu, quelles sont les actions en attente de concrétisation, quelles sont nos demandes restées lettre morte ?

A ce jour, on peut dire qu’aucune action concrète n’a été mise en œuvre ; toutefois certaines pourraient l’être prochainement :

  • réexamen des modalités de coopération entre les 2 écoles du bourg (garderie cantine) afin d’éviter qu’à l’avenir le budget communal ne supporte le déficit de l’Ecole St Tudy sur ces deux postes.
  • attribution de noms de rue aux femmes loctudistes qui se sont illustrées par leur courage dans l’histoire locale.
  • mise à disposition d’un local approprié pour permettre aux professionnels de déjeuner à l’abri et au chaud en cette période de pandémie.
  • obtention d’un bureau conformément à la réglementation en vigueur pour pouvoir travailler dans de bonnes conditions.

Concernant nos souhaits n’ayant pas reçu l’assentiment de la majorité municipale :

  • participer à la commission communale des impôts directs,
  • faire partie du comité de rédaction de l’ESTRAN et être associé à la parution d’informations tant sur le site internet de la commune que sur la page Facebook.
  • mettre en place, en lien éventuellement avec la communauté de communes, un service pérenne et gratuit d’aide à l’utilisation des nouvelles technologies.
  • exercer un droit de préemption sur un emplacement situé à Kérizur pour permettre le relogement des résidents du ster Kerdour et refuser de ce fait le projet de création d’une résidence privée de loisir.
  • mettre en place une véritable démocratie participative en appelant les loctudistes volontaires à participer à l’élaboration du projet « Loctudy 2030 » et non coopter certaines personnes.
  • obtenir à titre d’information certains documents (Plan de la nouvelle piste cyclable Loctudy- Pont l’Abbé, Programme des travaux de voirie 2021,  Dossiers d’urbanisme en cours d’instruction,…).                                                                              

Pour l’année à venir, nous resterons vigilants sur les propositions de la majorité municipale et  continuerons de manière assidue à suivre l’ensemble des projets en cours :  Maison médicale,  Renouveau, Dourdy, Conserverie, Interface Ville- Port, Lotissement communal, travaux sur les bâtiments existants, centre culturel, centre de secours de Langoz, Révision du Plan Local d’Urbanisme, …

Par ailleurs, nous reviendrons sur d’autres sujets qui nous tiennent particulièrement à coeur :

  • La mise en œuvre de la servitude de passage piétons le long du littoral
  • L’étude d’un plan de mobilité- déplacement doux
  • La mise aux normes de la déchetterie verte de Keruno.

Pour conclure, nous souhaitons revenir sur la démocratie participative que nous avions érigée en fil conducteur de notre campagne électorale. En effet, nous ne nous sentons pas véritablement impliqués dans les affaires de la commune. Nous avons l’impression que l’on manifeste de l’intérêt à nos propos mais pour autant nous sommes plus spectateurs qu’acteurs. Nous ne sommes pas partie prenante dans les décisions prises en bureau municipal entre le maire et ses adjoints et non évoquées en commissions.

Quelle feuille de route a été remise à chaque adjoint ?

De quelles marges d’initiative disposent-ils pour travailler les sujets relevant de leur domaine de compétence : création de groupes de travail…. ?

En tant que nouveaux conseillers, ces questions nous taraudent et nous invitons les loctudistes à juger par eux-mêmes de l’apathie régnant au sein des réunions du conseil municipal.

Si les comptes-rendus de conseil sont publics, il n’en demeure pas moins que les questions posées notamment par notre groupe d’opposition ne transparaissent pas et ne permettent pas une information exhaustive aux loctudistes.

Nous appelons à une plus grande transparence des débats publics.

Nous restons à la disposition de tous les loctudistes et nous nous engageons à vous faire part régulièrement de nos actions au sein des instances communales.